• e-mail

39 BIS BOULEVARD BARBES 75018 PARIS, FRANCE

QUI SOMMES-NOUS ? 

Présentation générale

L’association, de son nom complet Actions Concrètes Conciliants : Education, Prévention, Travail, Equité, Santé et Sport pour les Transgenres, est créée le 26 juin 2010 suite à l’initiative de Giovanna Rincon et Chris Valle suivies par Maire Dulong, Claudia Anjos, Cruz, Joana Machado, Alexia Rivillas, Jennifer Cruz et Gaby Corrales. L’association ACCEPTESS-T est par la suite déclarée en préfecture le 09/07/2010 (Parution dans le journal officiel le 24/07/2010).

Nos objectifs

Acceptess-T née de la volonté de créer un groupe d’activités Trans dans Paris qui se focaliserait sur la défense des droits des personnes transgenres les plus précarisées par l’intersectionnalité.

Nous nous donnons pour objectif de lutter contre toute forme d’exclusion, de discrimination de toute nature (abus, violences, maltraitances), liée à l'identité et à l’expression du genre, à l’encontre des personnes transgenres et/ou se revendiquant comme telle ; de diffuser et débattre autour des informations ayant un rapport direct, indirect, induit ou sans rapport avec les questions liées à la transidentité, et créer un lieu d'accueil, de convivialité et de services afin de constituer un pont culturel qui favorise la reconnaissance, la visibilité et la détermination des personnes transgenres au sein de la société et plus largement pour les droits humains et libertés fondamentales de toutes et tous.

Notre action s’élargie donc naturellement à la prévention des IST (VIH, Hépatite), notamment par l'animation d'ateliers d'information "pair à pair" de façon autonome ou avec l'aide d'institutions ou d'autres associations concernées. Pour cela elle s’engage à tenter de faciliter l'accès au système socio-sanitaire pour les personnes transgenres en situation ou non de prostitution, admises ou non au séjour ; de leur favoriser l’accès à l'information, la formation, l’emploi ainsi qu’aux services publics et à la culture.

Enfin, nous portons au sein d’ACCEPTESS-T, un grand intérêt à la promotion des activités physiques, sportives et culturelles afin d'entretenir et d'améliorer la santé, l'estime de soi des personnes transgenres (atteintes ou non de pathologies chroniques évolutives) ; et ce par l’intermédiaire – notamment, mais pas exclusivement, du Paris TSG (groupe de sport formé par des membres d’ACCEPTESS-T), et d’événements organisés tout au long de l’année, en France comme à l’étranger.

Nos actions 

Pour répondre à ces objectifs globaux, nous mettons en place diverses formes d’actions concrètes qui peuvent être résumé de la sorte :

 

  • Accueil et écoute : notre association accueille, écoute, oriente et accompagne les personnes, qu’elles soient transgenres ou cisgenres (les personnes cisgenres sont celles qui s’identifient complétement avec leur sexe de naissance), hommes ou femmes, migrantes ou non, pour certaines travailleuses du sexe (femmes trans pour la plupart).

 

  • Information, prévention, dépistage : nous réalisons un travail continu d’information et de sensibilisation sur les questions de santé sexuelle, et sur les problématiques globales de santé : accès aux soins, prises en charge, bien être, comportements préventifs. Nous assurons également une distribution quotidienne de préservatifs, de gel et d’une large gamme de documentation de prévention. L’une de nos actions-phares est la promotion du dépistage diversifié, notamment pour le VIH et les IST, et au travers d’une permanence TRODs (Tests Rapides d’Orientation Diagnostique du VIH) mensuelle dans notre local. En complément, nous réalisons aussi régulièrement l’accompagnement physique des bénéficiaires vers les Centre Gratuits d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des infections par le VIH, les hépatites virales et les IST (CeGIDD), ou encore vers nos partenaires habilités pour la réalisation de TRODs. Tout au long de l’année, nous effectuons de nombreux accompagnements ayant pour objectif premier l’entrée dans un parcours de soin, notamment pour les personnes venant de découvrir leur séropositivité. Enfin, nous développons une approche fondée sur l’autosupport entre personnes transgenres au quotidien, à partir notamment d’outils collectifs en promotion de la santé médiatisée par les réseaux sociaux (sites, blogs, twitter, Facebook) que nous animons quotidiennement.

 

  • Accompagnement social : l’assistante sociale de notre association, secondée par d’autres intervenants sociaux (des médiatrices culturelles et en santé publique, des bénévoles pairs à pairs) assure un suivi de nature professionnelle à l’attention de nos bénéficiaires, dans la réalisation de leur projet personnalisé. Ils assurent en outre le maintien dans les soins, l’orientation vers les services les plus adaptés en vue de l’ouverture des droits et un soutien continu dans la définition de projets de vie (y compris sur le plan de l’évolution professionnelle dans le cas des alternatives au travail du sexe).

 

  • Santé : Cet axe s’organise selon trois priorités :  

    • Des séances d’activités physiques adaptées deux fois par semaine.

    • Un soutien psychologique pour les femmes trans séropositives au VIH ou co-infectées par d’autres pathologies (IST, VHB, VHC, tuberculose, comorbidités, etc.), se trouvant en situation de forte détresse émotionnelle. Counselings relatifs à la santé sexuelle et à la vie affective des couples sérodifférents, incluant notamment les partenaires de personnes transgenres, basés sur une approche de sensibilisation et d’information thérapeutique du patient.

    • Une facilitation et renforcement de l’adhésion et du maintien dans le parcours de santé des Femmes Transgenres Vivant avec le VIH (FTVVIH), à travers les actions globales de médiation, d’aide à l’organisation des agendas médicaux, d’accompagnement physique et d’interprétariat.

 

  • Accompagnement physique et médiation sanitaire :  nous apportons un premier soutien d’ordre psychologique et ethno-identitaire, basé sur la connaissance « pairs à pairs » de notre public (origine géographique, interprétariat et traduction, parcours sociaux et identité de genre partagés), aux personnes transgenres souhaitant se faire dépister pour le VIH, les IST et les hépatites. Ensuite, à travers l’accompagnement physique, la médiation et l’interprétariat, nous leur favorisons l’acquisition des droits fondamentaux sans la peur des discriminations. Cette intervention nous permet de veiller aux erreurs des procédures administratives. Au passage, nous nous efforçons de prévenir et de sensibiliser les différents acteurs du domaine médicosocial, hospitalier et les services publics, aux réalités et difficultés qui font discordance entre le genre social et les documents d’identité des personnes trans, ainsi qu’à leurs spécificités sociodémographiques et comportementales.

 

  • Sensibilisation des institutions à la Transidentité et aux questions qui y sont liées : nous sommes régulièrement amenées à intervenir dans les écoles de travail social et nous accueillons aussi régulièrement des élèves au local. Nous participons et organisons de nombreuses manifestations en faveur de la lutte contre le VIH, pour la défense des droits des personnes transgenres et des travailleuses du sexe. Par ailleurs, nous sommes continuellement invitées à des rencontres avec les équipes des hôpitaux et établissements médico-sociaux (une convention avec l’hôpital Bichat a été signée en 2013). Enfin, nous participons à différentes études et recherches sur la transidentité.

 

  • Soutien et accompagnement aux personnes transgenres incarcérées : nous intervenons à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis une fois par semaine dans le but d’entretenir des liens avec les personnes transgenres détenues, de leur apporter un soutien psychologique et identitaire, notamment à travers d’échanges réguliers de courriers et de communications téléphoniques. Nous les aidons aussi à la création de projets pour la préparation de leur sortie, en collaboration avec le service SPIP et les assistantes sociales de l’administration pénitentiaire.

 

  • Promotion de l’activité physique adaptée comme outil de lutte contre les discriminations : depuis la création et le dépôt de ses statuts, Acceptess-T a décidé de promouvoir l'activité physique, en réaffirmant la dimension interculturelle de celle-ci. Il s’agit avant tout de favoriser une ouverture aux autres tout en améliorant et en préservant la santé des personnes transgenres. L’objectif global de cette activité est de lutter contre tous les stéréotypes, toute forme de discriminations, comme le sexisme, le racisme et la transphobie. C'est ainsi qu'est né en juin 2014 le PARIS TSG (Groupe Sportif Transgenre Parisien) qui a permis de promouvoir l’ambitieuse formation d’une équipe de volley (tous niveaux), d’inscrire des activités comme la natation dans la durée, et d’organiser depuis déjà plusieurs années des rencontres sportives riches en émotions.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now